Switch language

Intet replika Rolex ur er komplet uden high-end autentiske Rolex tilfælde til at holde dem sikre. Holdbar og luksuriøs,luksus replika ure danmark disse er perfekte til en fornuftig opbevaringsløsning eller en autentisk præsentation.

Le premier dispositif accordable pour la détection en temps réel de molécules de gaz

Publication in Nature Photonics

http://www.cnrs.fr/inp/IMG/pdf/ap_spectrometre_temps_reel_millot.pdf

Des chercheurs du LICB[1] à Dijon (CNRS/UBFC), en collaboration avec une équipe de MPQ Garching en Allemagne, viennent de mettre au point une technique optique d’analyse de la matière très originale. Celle-ci s’appuie sur l’utilisation de deux peignes de fréquences mutuellement cohérents, générés par modulation de l’intensité lumineuse émise par un seul et unique laser continu agile en fréquence. La fiabilité et la simplicité d’utilisation de cette technique innovante permet ainsi la mise en œuvre de capteurs de molécules temps-réel, ultra-sensibles et ultra-précis. Ces travaux sont soutenus par le Labex ACTION[2] et ont été publiés le 21 décembre 2015 dans la revue Nature Photonics.

Les peignes de fréquences provenant de trains d’impulsions émis par des lasers ultrarapides ont révolutionné les techniques de spectroscopie tant linéaires (absorption) que non linéaires (Raman). Les techniques modernes de spectroscopie basée sur les peignes de fréquences détectent les interférences dans le domaine temporel entre deux peignes avec des fréquences de répétition légèrement différentes. Jusqu’à présent, des lasers femtosecondes à blocage de modes ont été utilisés pour générer les peignes de fréquences, mais la nécessité de les synchroniser avec une précision interférométrique requiert des techniques expérimentales avancées de métrologie des fréquences et limite leur potentiel d’applications. C’est dans ce contexte que l’équipe ICB a initié une expérience inédite de spectroscopie basée sur une approche qui combine à la fois des concepts et outils d’élargissement spectral par ondes de choc (« wave breaking ») et de photonique non linéaire dans les fibres optiques mais également des nouvelles méthodes de génération de peignes de fréquences.

 

Les deux peignes de fréquences sont générés ici à partir d’un même laser continu agile en fréquence et modulé en intensité par deux modulateurs électro-optiques ; ils sont ensuite élargis spectralement dans une même fibre optique en configuration contra-propagative, leur conférant ainsi une excellente cohérence mutuelle sans besoin d’asservissement.

 Suite à l’obtention de résultats préliminaires très prometteurs, les chercheurs ICB ont établi une collaboration étroite et fructueuse avec une équipe de MPQ dirigée par Nathalie Picqué et Theodor W. Hänsch (prix Nobel de physique, 2005) qui a conduit à l’optimisation et à la caractérisation précise du dispositif. L’utilisation d’équipements optoélectroniques aux longueurs d’ondes des télécommunications et de fibres optiques adaptées a par ailleurs permis de renforcer la fiabilité du spectromètre.

Grâce à ses performances inégalées en termes de rapidité d’acquisition des spectres (quelques microsecondes), de résolution et sensibilité, cette technique d’analyse ouvre la voie à une nouvelle génération d’outils de diagnostic pour la physique, la métrologie, la biologie, la chimie, la médecine, l’industrie ou les sciences atmosphériques.

Référence de l’article :

 Frequency-agile dual-comb spectroscopy, Nature Photonics, 21 décembre 2015.
Guy Millot 1, Stéphane Pitois 1, Ming Yan 2,3, Tatevik Hovhannisyan 1, Abdelkrim Bendahmane 1, Theodor W. Hänsch 2,3, Nathalie Picqué 2,3,4
1. Laboratoire Interdisciplinaire Carnot de Bourgogne, CNRS Univ. Bourgogne Franche-Comté, 9 avenue Alain Savary, 21078 Dijon, France
2. Ludwig-Maximilians-Universität München, Fakultät für Physik, Schellingstr. 4/III, 80799 Munich, Germany
3. Max-Planck-Institut für Quantenoptik, Hans-Kopfermannstr. 1, 85748 Garching, Germany
4. Institut des Sciences Moléculaires d’Orsay, CNRS, Bâtiment 350, 91405 Orsay, France

 

Contacts :  Chercheur CNRS ICB : Guy Millot l T +33 (0)3 80 39 59 81 l guy.millot@u-bourgogne.fr

Bibliographie :
-
S. Pitois, P. Morin, G. Fanjoux, N. Picqué, G. Millot : Spectroscopie de Fourier par peignes de fréquences générés par un laser continu, Conférence invitée aux Journées nationales d’optique guidées, JNOG 2014, 29-31 Octobre 2014, Nice, France.
- Ming, Y., Pitois, S., Hovhannisyan, T., Bendahmane, A., Hänsch, T.W., Picqué, N., Millot, G. (2015): Dual-Comb Spectroscopy with Frequency-Agile Lasers. Postdeadline paper STh5C.6 CLEO at San Jose, USA, 12-15 May 2015.

 


[1] Laboratoire Interdisciplinaire Carnot de Bourgogne (UMR 6303 CNRS-Université de Bourgogne Franche-Comté)

[2] Laboratoire d’excellence ACTION – Smart systems integrated into matter (ANR-11-LABX-0001-01_ACTION)

La prima linea di difesa è lo scudo magnetico all'interno della custodia. Realizzato in leghe ferromagnetiche,imitazione rolex orologi circonda e protegge il movimento. Questa invenzione è stata brevettata da Rolex nel 1956 e da allora è stata ulteriormente migliorata. La seconda linea di difesa coinvolge alcune delle componenti chiave del movimento,high quality replica watches realizzate con materiali innovativi non magnetici.