Alexander Wang sac pas cher

Switch language

Intet replika Rolex ur er komplet uden high-end autentiske Rolex tilfælde til at holde dem sikre. Holdbar og luksuriøs,luksus replika ure danmark disse er perfekte til en fornuftig opbevaringsløsning eller en autentisk præsentation.

Optics letter : capteur rayons X miniature

Un capteur de rayons X miniature pour une médecine de haute précision

 Détecter des rayons X à une très petite échelle spatiale ouvre la voie à des images médicales et des thérapies de haute précision. C'est ce qu'ont réalisé des chercheurs du CNRS, de l'université de Franche-Comté et d'Aix-Marseille université, en intégrant un détecteur à l'extrémité d'une fibre optique. Ces résultats ont été publiés le 28 mars 2017 dans la revue Optics Letters.

Le rayonnement X permet de scruter la matière, que ce soit pour des applications médicales ou pour contrôler des pièces industrielles. Mais les détecteurs de rayons X sont encombrants, ce qui limite leur usage médical, spécialement pour des endoscopies. Les scientifiques cherchent donc à les miniaturiser, ce qui est loin d'être évident. En effet, la détection est indirecte : les rayons X sont d'abord absorbés par un matériau luminescent (un scintillateur), qui lui-même émet alors des photons de lumière visible, détectés par une caméra ou un photodétecteur. Or, à petite échelle, un scintillateur n'émet que très peu de photons, et dans toutes les directions : difficile pour une caméra de détecter le faible flux qui parvient jusqu'à elle !


Ces travaux ont été financés par le Labex Action et un projet a été déposé à l'ANR par l'équipe de recherche afin d'explorer ces nouvelles voies scientifiques et applicatives.

Lire la suite : http://www2.cnrs.fr/presse/communique/4969.htm

http://www2.cnrs.fr/sites/communique/fichier/cp_capteur_rayonsx_cnrs_vf_web.pdf

Voir aussi la page d'OSA : http://www.osa.org/en-us/about_osa/newsroom/news_releases/



fake Alexander Wang taschen
Alexander Wang bolsos españa