Alexander Wang sac pas cher

Switch language

replique montre rolex homme

Symposium national Inter-labex

Smart systems
Symposium national Inter-labex

8 Labex, l’ANR et le CGI réunis à Besançon pour le symposium « Excellence in Smart systems »

2 journées de rencontre inédites dans le paysage national des Labex

Les 22 et 23 novembre 2016, les Labex ACTION, CominLabs, IMobS3, MS2T, NUMEV, Sigma-Lim, Smart et UCN@Sophia se sont réunis à Besançon à l’occasion d’un atelier de réflexion en comité restreint suivi d’un symposium ouvert aux acteurs de la recherche et de l’innovation concernés par les systèmes intelligents, intégrés et communicants.

Aussi, 140 participants parmi lesquels des industriels, des chercheurs, des SATT et Equipex, des pôles de compétitivité et des collectivités territoriales ont pu découvrir une sélection de projets phares portés par ces Labex, parmi lesquels : une solution de surveillance automatique des personnes âgées atteintes de démence, des interfaces sensorimotrices embarquées pour le contrôle de prothèses, le contrôle de flottes de véhicules autonomes, une solution robuste de lecture RFID dans l’environnement complexe de l'Internet des Objets, le contrôle adaptatif des émissions sonores d’une nacelle d’avion, des systèmes hyperfréquences à l’état de l’art, etc.

En tête d’affiche également, 4 grands groupes industriels (STMicroelectronics, PSA, Thales systèmes aéroportés et Legrand) qui ont présenté leurs projets et feuilles de route technologiques. Tous ont pointé un besoin d’imbrication très forte des mondes physique et numérique…sans oublier l’apport des SHS incarnées ce jour-là par l’UCA qui a poussé l’auditoire à réfléchir sur l’impact grandissant des Smart objects sur la consommation des ressources énergétiques mondiales.

Vers la création d’une communauté française sur les 'smart systems' ?

L’atelier de réflexion organisé la veille du symposium a non seulement permis aux 8 Labex de mettre en exergue leurs fortes complémentarités mais également de partager leurs bonnes pratiques (effet de levier, recrutement de chercheurs internationaux, valorisation des résultats…) et d’échanger sur des pistes de collaboration à court terme voire même au-delà des financements particuliers du PIA. Parmi les fruits de leur réflexion : le montage de projets de recherche collaborative, la co-organisation de workshops thématiques avec des entreprises et la création d’un site internet qui permettrait d’apporter une meilleure visibilité à leurs travaux et à leur potentiel de valorisation dans le domaine à la fois fédérateur et porteur des Smart systems.

 

En présence de Claire Giry (directrice de programme Centres d’excellence au Commissariat général à l’investissement et du directeur adjoint Vincent Moreau), le PDG de l’ANR Michael Matlosz a tenu à souligner l’ « effet structurant évident » de cette démarche de coopération entre plusieurs Labex.

 

© Ludovic Godard/UFC

De gauche à droite: Vincent Frémont (labex M2ST), Cédric Quendo (CominLabs), Dominique Baillargeat (Sigma-Lim), Michel Dhome (Imobs3), Mohamed Chetouani (Smart), Lionel Torres (Numev), Claire Giry, directrice programme centres d'excellence au CGI, Michael Matlosz, Pdg de l'ANR, Yves Lecointe, responsable suivi des actions labex à l'ANR, Johan Montagnat (UCN@Sophia) et Michel de Labachelerie (Action)

Contact : Claudia Laou-Huen, Labex ACTION

Coordinatrice des journées de rencontres interlabex « Excellence in smart systems »

Tél. 03 63 08 24 03 - claudia.laou-huen@femto-st.fr - http://www.excellence-smartsystems.fr



 Avec le soutien de l’ANR, des conseils régionaux de Bourgogne et Franche-Comté, de la CAGB et du PMA.

*Mots clés : PIA, systèmes intégrés communicants ou intelligents, systèmes autonomes reconfigurables, objets connectés/ IoT, systèmes miniaturisés ou intégrés, micro mécatronique, réseaux de capteurs, micro capteurs/actionneurs, dispositifs intégrés pour le traitement ultra-rapide de données complexes, surveillance et pronostic de défaillances de systèmes complexes (prognostics and health management), contrôle santé de structures (structural health monitoring), contrôle actif de forme/bruit/vibrations…Voir aussi la définition selon EPoSS: “Smart Systems combine cognitive functions with sensing, actuation, data communication, and energy management in an integrated way to provide safe and reliable autonomous operation under all relevant circumstances”

fake Alexander Wang taschen
Alexander Wang bolsos españa